Un nouveau gène découvert responsable de l'épaisseur de la barbe

✂ Un nouveau gène découvert responsable de l’épaisseur de la barbe


Vous l’aurez remarqué, les barbes sont très tendances aujourd’hui. Mais avez-vous remarqué que, alors que certains hommes sont capables de faire pousser de véritables barbes de viking, d’autres luttent pour dépasser le stade des trois poils au menton qu’ils arborent depuis l’adolescence

La plupart d’entre nous soupçonnent que cela a un rapport avec la génétique. Maintenant la science moderne commence à démontrer cette théorie avec la découverte de 18 gènes qui influencent le comportement et la vie des poils dans notre organisme.


L’étude de nouveaux gènes

L'étude de nouveaux gènesL’étude a été menée en Amérique latine afin d’avoir des individus aux origines multiples et variées. Tous les sujets de l’étude avaient des ascendances européennes, amérindiennes et africaines, fournissant une variété inestimable de différents antécédents génétiques.

Les 18 gènes différents découverts concernent tous la croissance des poils d’une manière ou d’une autre.

Par exemple, un gène (que l’on trouve uniquement chez les personnes d’ascendance européenne) est lié au vieillissement précoce. Un autre gène est lié à l’épaisseur et la densité des poils faciaux tandis qu’un autre est connecté à l’épaisseur des sourcils (le mono-sourcil tant redouté dans les cas extrêmes).

En fait, l’étude a trouvé que quatre gènes sont directement liés à la croissance de la barbe: EDAR, LNX1, PREP et FOXP2.


Une solution pour les imberbes ?

Une solution pour les imberbes ?La découverte de nouveaux gènes, bien que très importante, ne va pas aider ceux qui luttent pour la croissance des poils de barbe pour le moment. Il y a beaucoup de travail à faire avant que ces résultats puissent être utilisés de manière significative. Cependant, une fois que quelques étapes supplémentaires auront été franchies, il y aura plusieurs pistes de traitement qui pourraient être développées.

Par exemple, les fabricants de médicaments pourraient être en mesure de cibler ces gènes et les déclencher ou les éteindre pour aider à développer des poils faciaux plus épais et plus complets.

Les poils grisonnants pourraient devenir une chose du passé, et nous pourrions même être en mesure de cibler génétiquement la calvitie. D’autres utilisations potentielles sont le travail médico-légal, où les enquêteurs pourraient utiliser l’information génétique pour prédire l’apparence d’un suspect, par exemple s’il a développé une barbe, ou a quoi il ressemblerait après plusieurs années (s’il portait le gène lié à la calvitie, par exemple) .

En attendant, les hommes qui luttent pour faire pousser leur barbe devront juste suivre quelques conseils importants pour favoriser une meilleure croissance des cheveux. La nutrition est un facteur important dans la croissance des poils de barbe, leur densité, leur brillance et d’autres caractéristiques. Le toilettage et l’entretien de vos poils faciaux sont également importants pour obtenir le look que vous voulez, que vous recherchiez une barbe de bûcheron ou que vous vouliez quelque chose d’un peu plus svelte et moderne.


✂ Un nouveau gène découvert responsable de l’épaisseur de la barbe

Vous pourrez aussi aimer