Pourquoi des poils tombent de votre barbe ?

Pourquoi des poils tombent de votre barbe ?

La perte de poils est une phase attendue du cycle de croissance des poils, les poils du visage inclus. Il est donc normal de voir ces derniers tomber lorsque vous lavez ou peignez votre barbe. En règle générale, cette perte est le signe de poils qui ont terminé leur cycle de vie.

Mais il existe certaines situations ou conditions qui vous font perdre temporairement ou définitivement une quantité anormale de poils. En cas de perte excessive de poils sur le visage, demandez conseil à votre médecin.


Cycle du poil

Tous les poils du corps passent par un cycle de croissance et, à tout moment, 90 à 95% des poils se trouvent dans un cycle de croissance actif, appelé phase anogène.

Après une brève phase de transition, les poils tombent naturellement à la fin de la phase finale, ou phase télogène, à mesure que la nouvelle croissance des poils repousse les vieux poils hors du follicule. Ainsi, une petite perte quotidienne des poils du visage est normale et attendue.

Le nombre moyen de poils de barbe qui tombent chaque jour varie en fonction de la taille de la barbe, mais devrait être inférieur à 100 à 150 poils par jour.


Influence du lavage et du brossage

Une perte de poils de barbe peut être plus perceptible après le brossage. En effet, le lavage ou le peignage de la barbe peut déloger certains des poils libres qui sont déjà à la fin de leur cycle de croissance.

Les poils faciaux lâches peuvent ne pas tomber comme prévu s’ils sont maintenus en place par des produits coiffants, ou s’ils ne sont pas massés ou lavés, raison pour laquelle vous remarquerez peut-être davantage de perte après le shampooing ou le coiffage.

Jouer avec votre barbe ou tirer sur vos moustaches peut également déloger davantage de poils lâches et télogènes.


Perte anormale de poils

Une chute anormale de poils peut être liée à l’effluvium télogène, qui survient lorsqu’un facteur de stress tel qu’une infection, une intervention chirurgicale lourde ou une perte de poids importante provoque l’entrée précoce des poils dans la phase télogène.

L’alopécie areata est une affection entraînant une chute soudaine et inégale de poils et pouvant affecter la barbe.

Les troubles auto-immuns, les maladies de la thyroïde, les infections fongiques du visage et du cuir chevelu ou la trichotillomanie, qui est un trouble mental menant à une traction répétitive des poils, peuvent également conduire à une perte anormale de poils.

Certains médicaments, notamment les médicaments de chimiothérapie, peuvent également entraîner une perte de poils, car ils interrompent la phase anogène de la croissance des poils.


Précautions

L’excès ou la rupture des poils s’arrête généralement et les poils repoussent une fois que la cause est résolue ou que l’agent stressant est éliminé.

La perte de poils liée à une interférence avec la croissance des poils peut être temporaire ou permanente, selon le déclencheur et si elle peut être résolue. Par exemple, la perte de poils résultant de cicatrices, de blessures ou de lésions du follicule pileux peut être permanente, mais la perte de poils résultant d’une chimiothérapie est souvent temporaire.

Prévenez votre médecin si vous constatez une perte anormale de poils, afin que vous puissiez comprendre la cause et élaborer un plan de traitement.

Pourquoi des poils tombent de votre barbe ?

Vous pourrez aussi aimer